Franc Erb Slovak Erb
Association Amitié Franco-Slovaque Noailles
SPOLOK FRANCÚZSKO-SLOVENSKÉHO PRIATEĽSTVA

Pribina (Fr)

E-mail Tlačiť PDF

1er souverain des Slovaques

pribin5Le Prince Pribina gouverna la Principauté de Nitra qui lui appartenait. Cette Principauté était constituée d‘un ensemble de territoires qui est le fondement même de la Slovaquie. Cela est attesté par des documents datant du Moyen Age, indiquant aussi que la population présente formait un état bien organisé.

Pribina fit édifier une église qui fut bénite par l‘archevêque Adalram de Salzbourg : ville qui, à l‘époque, était inclus dans le territoire de Bavière. Cette acceptation de l‘archevêque démontre toute la puissance et toute l‘influence politique que devait avoir Pribina. Ce dernier disposait d‘une fortune considérable qui lui permit de financer la sécurité et l‘entretien matériel de l‘archevêque  et de sa grande cour. L‘édification d‘une église en pierre nous démontre que l‘esprit chrétien était déjà bien enraciné dans la Principauté. Les Païens, tant qu‘à eux, exerçaient leur culte en plein air. Pribina fut très certainement l‘héritier d‘autres princes, mais seul son nom est mentionné dans des documents. Mojmir, Prince des Slovaques installés sur les bords de la rivière Morava vainquit et chassa Pribina. Cela permit de réunir un plus grand nombre de Slovaques.

pribin6Pribina se rendit successivement en Bavière, en Bulgarie, en Croatie et fut accueilli par le Roi des Francs Ludovic Nemetz qui lui donna un territoire sur les bords de la Sala. Il y fit édifier une église en dévotion à Marie, bénite en 850 par l‘Archevêque Liupram, ainsi que 15 autres églises, sur l‘ensemble de son territoire qui s‘étendait jusqu‘au lac Balaton.

L‘ Histoire retient, de Pribina, sa sagesse dans son gouvernement et sa réussite en matère politique. Il fonda, dans notre pays et en Europe Centrale Slave, les premiers édifices chrétiens.

Il christianisa l‘ensemble des Slovaques qui habitaient autour du lac Balaton et concentra, en un seul lieu, l‘ensemble de son administration civile et militaire.

Son fils Kocel continua l‘oeuvre de son père. On trouve, encore aujourd‘hui, des vestiges de toutes les réalisation qu‘ils entreprirent. Kocel fit la connaissance de Cyril et de Méthod. Il intervint, auprès de Jean VIII, pour qu‘il envoie ces deux personnes prêcher sur ses territoires et fit nommer Méthod : premier archevêque de Morava et Wichig : évêque de Nitra.

Posledná úprava Utorok, 05 Január 2010 23:26